Dans le jardin de Jade, j’ai trouvé…

Je veux une fleur, je veux deux fleurs… Sur mon chemin de petit Poucet, je récolte des fleurs qui me mènent au « Jardin de Jade ».

Bonjour chers « Elle »,

C’est avec émoustillement que je vous invite à découvrir ce beau jardin de bijoux et d’accessoires préparé juste pour nous par Madame Yvette Quesnel. Pour mieux capter les différentes senteurs de ce jardin, les comprendre, et en apprécier le port, écoutez les mains d’Yvette.

L’interview avec Yvette Quesnel, mes « Elle », c’est ici.

Dans le jardin de Jade, j’ai trouvé…

 

16805382_628827130635743_405683667_o

 

Fergie : Bonjour Yvette Quesnel !

Yvette : Bonjour Fergie.

Fergie : Vous êtes aujourd’hui sur My « Elle » Pages et nous vous souhaitons la bienvenue. Alors, Yvette Quesnel, vous êtes la créatrice de bijoux et d’accessoires de mode de la marque joliment appelé « Jardin de Jade ». Avant de parler de votre marque et de vos créations, pouvez vous nous dire qui vous êtes ?

Yvette : Je suis Yvette Quesnel, comme vous avez dit tout à l’heure. Je suis une jeune femme autodidacte, je suis maman de trois enfants et j’ai créé ma marque, il y’a trois ans maintenant, je rentre dans ma quatrième année. C’est une marque de bijoux et accessoires ethniques mais il parait qu’on ne dit pas ethnique. Ce sont des bijoux et accessoires artisanaux. Tout ce que je crée, je le fais à la main et j’utilise des matières comme le tissu africain, le basin, le cuire, les perles. J’essaie un peu de faire le mélange de plusieurs matières pour que chaque femme ou chaque cliente puisse se retrouver dans ce que je fais. Le nom de la marque « Jardin de Jade », j’ai voulu lui donner un nom plutôt atypique parce que en entendant le nom « Jardin de Jade » ça tend à plus de curiosité. On pourrait penser que c’est une marque de produits de jardins, de fleuristes et tout ça. Pourquoi « Jardin de Jade »? C’est en référence aux nombreux voyages que j’ai effectué en Afrique et en Europe, ce qui fait en sorte que c’est mon jardin. Il y’a plusieurs choses dedans. Ça représente l’Afrique mais ça représente aussi l’Europe, le mariage de ces deux continents. Et Jade comme c’est une pierre précieuse, c’est une manière de donner de la valeur à la marque. Par ailleurs, c’est le prénom de ma fille. Tout simplement Jardin de Jade. Je ne voulais pas donner un nom à connotation africaine, qui renvoit directement à l’Afrique ou le wax.

Fergie : Quel a été votre parcours avant la création de votre entreprise ?

Yvette : Avant la création de l’entreprise, j’étais salariée comme tout le monde enfin, comme la plupart des personnes avant de démarrer. Je faisais en parallèle mon activité tout en étant mère aussi. Du coup, c’était un peu compliqué donc il fallait bien s’accrocher. Je suis agent logistique, je travaillais dans une grande boîte dont je ne citerai pas le nom sinon ce serait leur faire de la pub.

Fergie : C’est à quel moment que vous vous dites je vais laisser le salariat pour entreprendre ?

Yvette : Il n’y a pas eu de moment parce que je me suis dit, on va faire un test, on va essayer. On va aller tout doucement pour voir l’évolution du projet, le retour des clients et est-ce que ça va leur plaire. Alors, la première année ça c’est plutôt très bien passé. J’avais vraiment de très bons retours et les gens réclamaient. Je me suis dit pourquoi pas ? L’idée m’est venue surtout à cause des écharpes. À chaque fois que j’allais dans les grandes surfaces ou supers marchés, je ne trouvais pas des écharpes assez imposants, assez lourds, c’était toujours très légers, pas assez colorés, très neutres. C’était des écharpes qu’on pouvait voir chez madame et monsieur tout le monde et moi je voulais la différence. J’ai donc commencé à faire des snoods en laine que je doublais avec le wax. Le fait aussi d’avoir participé à plusieurs évènements de mode, je ne me retrouvais pas dans ces évènements là. J’avais tendance à avoir ce coté très européen. Il y’avait quelque chose qui manquait de l’Afrique. J’avais aussi essayé avec du basin mais à l’époque pour répondre à la première question, j’avais déjà commencé à vendre des tissus sans en faire des accessoires et quand j’ai testé avec le basin en accessoire ça très bien marché.

Fergie : que pouvons nous trouver dans votre jardin, quels sont les produits que vous nous proposez ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Yvette : Dans le jardin on peut retrouver beaucoup de choses où chacun peut trouver sa fleur. On peut trouver de la rose, plusieurs sortes de bijoux, des boucles d’oreilles, des bracelets, des colliers, des pochettes, des sacs, des portes monnaies, des écharpes, des snoods. C’est beaucoup plus pour accessoiriser des vêtements. Pour quelqu’un, par exemple, qui va dans une soirée et qui aimerait être différent dans ses accessoires. On peut trouver de tout. Après tout dépend de la demande. Y’en a qui trouve leur bonheur, il y’en a d’autres qui peuvent personnaliser aussi des produits avec leurs propres tissus. Il peut arriver qu’une cliente ne se retrouve pas dans ce que je fais et a peut être une idée. Je fais également des séries limitées. Ce sont des pièces uniques qui ne reviennent pas ou que je peux réaliser de nouveau mais avec différentes formes, d’autres tissus différents. On peut retrouver ce genre de produits dans mon jardin.

Fergie : Je vais mettre un accent particulier sur vos bijoux, j’ai eu l’occasion de les voir durant l’Afrique c’est Chic. Vous parliez de perles de rocaille. Quels sont les matériaux qu’on retrouver hormis ceux là dans vos bijoux ?

Colliers en perles de rocaille

Yvette : Les matériaux qu’on peut retrouver, c’est du pagne, du cuire, du basin et j’ai d’autres projets en cours sur d’autres bijoux. Toujours faire la différence avec les autres marques. Je pense que c’est ça qui séduit les clients, la différence. À part les perles, je pense aussi utiliser d’autres pierres précieuses. J’ai essayé de regarder dans le marché, certes il y’en a mais c’est beaucoup plus dans le marché européen et moi j’avais envie de faire la différence. Montrer qu’on peut aussi utiliser ces pierres là avec du tissu africain, les mélanger et donner quelque chose de complètement différent.

Fergie : Nous avons vu votre nouvelle collection.

Yvette : Oui

Fergie : Quelle a été votre source d’inspiration ?

Yvette : Ma source d’inspiration sur ma nouvelle collection c’est la femme parce que ce que je crée c’est pour elle. C’est vrai que quand je suis sur des évènements on me demande mais où sont les produits pour les hommes. Mais c’est vrai que la femme c’est elle qui dépense plus que l’homme et en même temps j’avais vraiment envie de faire quelque chose de différent. Ça faisait trois ans que je faisais pratiquement la même chose et je me suis dit pourquoi pas tester quelque chose de différent avec des colliers très imposants où on avait pas besoin de rajouter d’autres accessoires comme les boucles d’oreilles ou des bracelets. La source d’inspiration, je ne l’avais pas vraiment mais l’idée m’est venue comme ça, je me suis dit déjà moi même je ne porte pas beaucoup de bijoux comme de l’or, je porte mes propres créations, mes propres bijoux et j’aime toujours faire la différence avec d’autres femmes. Il n’y a pas vraiment de sources d’inspiration. C’était juste le fait de faire la différence des trois dernières années et pouvoir créer quelque chose de nouveau.

Fergie : D’accord! Quelle sera votre actualité dans les prochains mois ?

Yvette : Pour les prochains mois, je demande aux personnes qui me suivent de rester connectées parce qu’il y’aura d’autres évènements. Pour celles qui souhaitent trouver ou me rencontrer ou acheter mes produits. Il y’a une prochaine collection de sacs qui arrive pour l’instant je n’en dis pas grand chose. Restez connecté et continuez à me suivre.

Fergie : Pour celles qui justement qui passent par les réseaux sociaux, par quel moyens pouvons nous nous procurer vos accessoires et bijoux ?

Yvette : Par ma page Facebook. Il y’a pas mal de personnes qui achètent sur internet. Parfois je leur propose directement ma page Facebook. Je réponds généralement dans l’heure. Je suis vraiment connectée dessus. https://www.facebook.com/jardin.jade/?fref=ts

J’aime beaucoup être en contact avec mes clients, toujours à les servir. Je suis également sur une plateforme de créateurs africains où j’ai ma boutique en ligne. Vous pouvez y acheter directement avec une carte bleu ou PayPal en trois fois.

Fergie : quel est le nom de la boutique ?

Yvette : Le nom de la boutique; c’est sur Afrikrea c’est https://jardin-de-jade.afrikrea.com

Fergie : D’accord! Merci.

Yvette : Je vous en prie.

Fergie : Je vais revenir auquel vous avez assisté et où je vous ai rencontré. L’Afrique c’est Chic! Je voudrai savoir qu’est ce que ça représente pour vous d’assister à des évènements tel que celui là au milieu d’autres femmes entrepreneures ?

Yvette : J’assistais la première fois à cet évènement là. J’en ai entendu parlé. J’avais vu pleins de publication sur l’Afrique c’est Chic ! Déjà le nom ça donnait envie d’y participer et j’en ai parlé avec l’organisateur et le créateur de la marque Maguette. Nous en avons longuement discuté et il m’a proposé de participer à la première édition de l’année 2017. C’est un nouveau format mensuel donc il y’aura au moins un évènement par mois. Déjà le nom m’a donné envie de le faire. C’était plutôt bien. J’ai beaucoup aimé. J’ai rencontré de nouvelles personnes dont vous déjà. Voilà! Qu’on enlève cette image de l’Afrique un peu sombre, triste, pauvre, de la misère, des maladies, la guerre. Il faut aussi montrer ce coté positif de l’Afrique. C’est chic, c’est beau. On a de beaux paysages, on a de belles choses, on peut aussi rencontrer de belles personnes. Comme dans tout continent, comme dans tout pays, il y’a de bonnes et de mauvaises choses. C’était aussi pouvoir changé d’évènement parce que pendant trois ans, je faisais pratiquement toujours les mêmes évènements. Je voulais voir d’autres concepts. C’est pour cela que j’ai participé à cette édition et je participerai également à l’édition du 24 février 2017. Pour les personnes qui nous liront et qui souhaiteront assister à l’Afrique c’est Chic! C’est toujours à la même adresse 3 Rue Cassette, 75006 Paris, France de 18h00-23h00. Pour dire que l’Afrique c’est chic. Il n’y a pas que la pauvreté. On a beaucoup de potentiel, on a beaucoup de choses à développer en Afrique. Il y’a de belles choses qu’on retrouve en Europe que l’on peut aussi retrouver en Afrique.

Fergie : Oui bien sûr. Justement nous sommes arrivées au terme de l’interview et merci d’avoir répondu présente à mon invitation

Yvette : Non c’est moi. c’est moi qui vous dit merci beaucoup. Merci de l’invitation. C’est la première fois d’ailleurs que je passe une interview comme ça et j’ai hâte de l’écouter. Merci Fergie, je vous souhaite plein de bonnes choses dans votre blog et merci encore et s’il arrive que vous reveniez sur Paris pour un évènement, ce serait un plaisir de vous revoir. Merci et Au revoir

Fergie : Merci à vous également. Bonne continuation et bonne destinée au « Jardin de Jade ».

 

16805321_628827327302390_1944133933_o

 

Mes « Elle », j’espère que vous aimerez autant que moi les créations d’Yvette et que ces belles créations entreront dans nos garde-robes et contribueront à nous magnifier dans notre féminité, nos personnalités singulières.

Bisou, bisou…

My « Elle » Pages.

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s